Pourquoi doit-on privilégier les circuits courts ?

Actuellement, avec la crise sanitaire mondiale, on devient de plus en plus exigeant en matière d’alimentation. La tendance est de consommer des produits bio, frais, équitables et locaux. D’ailleurs, les déplacements sont très limités voire non-autorisés pour certaines personnes qu’il devient incontournable de privilégier les courts circuits. Ce qu’on va essayer d’éclaircir avec cet article, c’est de comprendre pourquoi faut-il acheter des produits en provenance des pays étrangers alors qu’ils existent juste à côté ?

Qu’est-ce qu’un circuit court ?

Au début, le circuit court indique les produits agricoles, mais c’est pour définir le fait qu’un consommateur achète des produits surtout d’alimentation de manière directe ou indirecte pour bénéficier de la vente directe des producteurs. Autrement dit, c’est un acte commercial qui se fait auprès du producteur sans avoir à recourir à un intermédiaire, ou tout au plus un seul intermédiaire. Le circuit court est un réflexe de plus en plus adopté par les consommateurs soucieux de manger des produits locaux et frais en privilégiant une alimentation saine.

Les caractéristiques des circuits courts

Grâce au circuit court, le périmètre entre l’achat et la consommation est très réduit par l’émergence des méthodes de vente alternative adéquates aux attentes des clients. En effet, c’est un mode de transaction moderne et simple qui s’est bien développé avec l’avènement d’Internet. C’est aussi un mode d’achat très révolutionnaire qui met en avant la consommation des produits bio et locaux valorisant la relation humaine. En général, la fréquence de la livraison des produits se fait par semaine et dans un endroit bien déterminé. Certains consommateurs optent même pour l’auto cueillette et les ventes à la ferme, en accord avec les producteurs et les fermiers.

Les avantages de privilégier les circuits courts

Tant pour les agriculteurs ou les producteurs que pour les consommateurs, privilégier les courts circuits est très avantageux. Cela permet de renforcer le lien existant entre consommateurs et producteurs en partageant des valeurs et conseils concernant l’alimentation saine issue de l’agriculture bio. C’est aussi une manière d’acheter français quand on fait ses courses près de chez soi, auprès d’un producteur du coin. En effet, la consommation des produits bio et locaux permet de faire des économies parce que cela réduit certains maillons de la chaîne de production.

En général, les produits vendus en circuit court sont dépourvus de produits chimiques ou pesticides et vendus sans emballages. Ainsi, la vente en circuit court favorise le respect de l’environnement tout en assurant une consommation responsable. Elle permet aussi aux agriculteurs de modifier leurs habitudes en créant de nouveaux canaux de vente. C’est donc un excellent moyen pour les exploitants français de créer des emplois et de se regrouper pour se renouveler.

Enfin, la vente en circuit court est un défi de taille pour les villes, un véritable enjeu urbain parce qu’on est obligé de trouver des solutions d’approvisionnements durables. Dans une ville en mouvement, bénéficier de la vente directe des producteurs est un privilège que tout français veuille avoir. Par conséquent, acheter la nourriture auprès des producteurs locaux commence à devenir une obligation pour les français face à la pandémie de covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *