démarches QSE

Des démarches QSE pour améliorer les relations avec les partenaires

De nombreuses entreprises ne prennent pas encore la peine de doter leur système d’information de moyens de gestion des indicateurs qualité, sécurité et environnement. La procédure relative à la certification constitue l’une des raisons qui n’encouragent pas les sociétés à entamer les démarches QSE. Or, ces dernières offrent des avantages indéniables dans le cadre des relations de confiance avec les partenaires de l’entreprise.

Une gestion complexe avec des outils classiques autres que les démarches QSE

Les démarches QSE coûtent cher aussi bien dans leur conception que leur application. Raison pour laquelle bon nombre d’entreprises, notamment les petites structures hésitent à entamer les procédures.

Outre les outils et logiciels informatiques à acquérir, le caractère complexe et chronophage de la gestion du management qualité et de la mise en place de la certification constitue également un frein pour les PME. De plus, malgré le recours à des outils Excel par les responsables QSE dans la prise en charge des fichiers et des données, cette opération reste fastidieuse.

D’autres solutions, plus performantes et économiques en termes de temps, à intégrer aux systèmes de gestion, existent toutefois. Bien qu’également coûteux, l’investissement dans ces outils rendra de précieux services à l’entreprise et sera amorti sur le long terme par les avantages qu’ils offrent.

Utiliser un logiciel spécifique est préférable

Compte tenu du gain de temps et de la facilitation de la prise en charge des démarches QSE qu’il présente, un logiciel de gestion HSE représente la solution la plus pratique pour simplifier le travail du responsable QSE. Il offre également une meilleure visibilité des données dans le cadre de l’administration des dispositifs de management QSE. Par ailleurs, il s’intègre ou se complète parfaitement avec les autres applications métiers et optimise la certification.

Ces instruments de gestion produisent des tableaux de bord en temps réel et s’occupent du reporting. Ils sont également dotés de fonctionnalités collaboratives qui permettent aux différents services et responsables concernés de prendre part au maintien de la certification.

Des outils plus pratiques et performants verront bientôt le jour

Dans la pratique, avec les outils disponibles actuellement, les données recueillies doivent être saisies manuellement et le logiciel générera les statistiques et les indicateurs de performance. Cependant, les éditeurs comptent développer des solutions plus efficaces, l’objectif étant de créer des outils permettant d’automatiser la remontée des données et des applications mobiles qui prendront en charge les dispositifs de gestion QSE.

Quoi qu’il en soit, toute entreprise souhaitant optimiser ses performances dans l’administration de ses activités doit miser sur la digitalisation de sa certification. Et cette mesure lui permettra de renforcer la confiance de ses différents partenaires dans sa stratégie de gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *