oreille absolue

L’oreille absolue : un talent inné ou une capacité que l’on peut développer ?

L’oreille absolue constitue une aptitude qui fait souvent rêver les musiciens : il s’agit de la faculté innée de reconnaître les notes sans réfléchir, et surtout sans se tromper. Est-ce véritablement un don ? Peut-on au contraire apprendre à développer cette compétence ? Voici quelques explications pour vous éclairer.

Se sensibiliser à la musique dès le plus jeune âge, le secret de l’oreille absolue ?

Dans les écoles de musique, on considère souvent que l’oreille absolue peut se développer chez des sujets qui ne l’ont pas encore, en apprenant le plus tôt possible – généralement avant l’âge de 11 ans. Pour cela, les enseignants alternent entre les exercices d’écoute et de mémorisation.

D’autres personnes considèrent qu’il pourrait y avoir une forme d’hérédité dans cette oreille absolue. Aucune étude scientifique ne prouve cette réalité. Toutefois, des facteurs environnementaux peuvent avoir des répercussions sur les aptitudes de l’enfant. Ainsi, un jeune qui aura été habitué très tôt à entendre des mélodies et à pratiquer aura beaucoup plus de chances de développer l’oreille absolue.

Il est important de comprendre qu’avant même qu’il naisse, un bébé dans le ventre de sa mère commence à développer son audition. Quand il vient au monde, il est déjà capable de reconnaître beaucoup de sons, les parents observent souvent qu’il est en mesure d’identifier les voix du papa et de la maman, par exemple.

Le plus tôt possible, il faut donc inciter son enfant à apprendre l’écoute attentive de la musique, et ne pas hésiter à verbaliser les choses, en parlant de son aigus et de sons graves, notamment. En parallèle, si les comptines sont particulièrement intéressantes à mobiliser au quotidien, il ne faut pas s’en contenter : n’hésitez pas à utiliser les titres de grands compositeurs comme Debussy ou Beethoven, entre autres, pour varier le répertoire.

Quelques techniques pour travailler sa justesse et aller vers l’oreille absolue

En théorie, il est préférable de travailler l’oreille musicale dès le plus jeune âge. Toutefois, si vous avez commencé à apprendre la guitare à Marseille un peu plus tard, pendant l’adolescence ou à l’âge adulte, rien ne vous empêche de vous lancer dans ce projet de tendre vers l’oreille absolue.

Pour commencer, exercez-vous en tentant de retranscrire les morceaux écoutés avec votre instrument. Soyez attentif, et essayez de reproduire la mélodie note par note, en commençant naturellement par des mélodies relativement simples, et en compliquant progressivement la tâche.

Vous pouvez aussi vous entraîner à bien identifier les intervalles (distances entre deux notes). Quand vous saurez précisément à quel moment ces dernières se produisent, vous parviendrez aussi à mieux identifier les notes les unes des autres, ce qui facilitera leur reconnaissance.

Bien évidemment, il peut aussi être pertinent de partir d’une note de référence (le La, traditionnellement) pour réussir à distinguer les autres en se posant une question simple : sont-elles plus graves ou plus aiguës que le La ?

Et même si vous êtes instrumentiste à la base, sachez que le chant fait partie des pratiques les plus efficaces pour travailler sa justesse. Chantez les airs que vous jouez, à l’aide d’onomatopées, afin de mieux vous familiariser avec les notes.

Pratique, régularité et patience

Impossible de vous délivrer une recette inratable pour développer l’oreille absolue : tandis que certains y parviendront très facilement, d’autres rencontreront de grandes difficultés afin d’y arriver… Tandis qu’une partie de la population peut rester « hermétique » et ne jamais atteindre ce niveau.

Dans tous les cas, gardez en tête qu’il est tout à fait normal d’éprouver certaines difficultés au début : comme le proverbe le dit, Rome ne s’est pas construite en un jour ! Faites preuve de patience, apprenez à être régulier dans vos entraînements et n’hésitez pas à demander les conseils de votre professeur, afin de vous donner toutes les chances de progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *