Arabica et robusta : comment les reconnaître

Une fois torréfiés, presque tous les grains de café se ressemblent. Mais saviez-vous qu’il existe en fait des dizaines de variétés différentes de grains de café ? Lorsqu’il s’agit de votre tasse quotidienne, il n’y en a que deux qui comptent : l’arabica et le robusta. Ce sont les deux principaux types de café cultivés pour la consommation. 

Quelle est la différence entre les deux ? Elle est importante et il est utile de la connaître lorsque vous choisissez un café. 

Pour aller plus loin, nous vous recommandons de lire également cet article.

Les grains de café Arabica 

Les deux variétés diffèrent en termes de goût, de conditions de culture et de prix. Les grains d’Arabica ont tendance à avoir un goût plus doux, plus sucré, avec des nuances de sucre, de fruits et de baies. Leur acidité est plus élevée, avec ce goût de vin qui caractérise le café ayant une belle acidité.

L’arabica finit donc par être plus cher, bien sûr. La plupart des cafés de supermarché sont exclusivement des robustas, et les cafés instantanés et moulus bon marché sont certainement des robustas. Vous pouvez toujours trouver de l’arabica dans les épiceries, mais ce n’est pas parce qu’il est étiqueté arabica qu’il est de haute qualité.

Découvrez le café Arabica du Nicaragua.

Les grains de café robusta 

Le robusta, quant à lui, a un goût plus fort et plus âpre, avec une connotation de grain et un arrière-goût de cacahuète. Ils contiennent deux fois plus de caféine que les grains d’arabica, et ils sont généralement considérés comme étant de qualité inférieure par rapport à l’arabica. Certains robustas, cependant, sont de grande qualité et sont appréciés surtout dans les espressos pour leur saveur profonde et leur bonne crème. 

Les robustas sont cependant plus faciles à cultiver. Ils peuvent pousser à des altitudes plus basses que les arabicas, et ils sont moins vulnérables aux parasites et aux conditions climatiques. Ils produisent des fruits beaucoup plus rapidement que les arabicas, qui ont besoin de plusieurs années pour arriver à maturité, et ils donnent plus de récolte par arbre. 

Le robusta est cultivé exclusivement dans l’hémisphère oriental, principalement en Afrique et en Indonésie. L’arabica est également cultivé en Afrique et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, mais il est surtout cultivé en Amérique latine. La Colombie ne produit que des grains d’arabica. Certains pays, comme le Brésil et l’Inde, produisent les deux. 

En fin de compte, c’est une question de goût personnel. Certains mélanges entièrement à base d’arabica sont trop forts et trop floraux pour nous ; l’âpreté riche et sombre du robusta peut être une bonne chose dans un mélange. N’oubliez pas non plus que le robusta contient deux fois plus de caféine que l’arabica lorsque vous choisissez un mélange de café. Si vous souhaitez vous passer de la caféine, consultez nos conseils pour choisir un café décaféiné pour obtenir nos suggestions de mélanges et d’origines de café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *