Le fonctionnement des mutuelles de santé

La mutuelle de santé, également appelée complémentaire santé, a pour objectif de compléter et de contribuer à l’indemnisation du schéma directeur de l’assurance maladie obligatoire pour tous en France. L’assurance maladie couvre quatre personnes sur cinq, mais il existe également des systèmes sociaux indépendants (RSI), des mutuelles sociales (MSA) et des programmes spéciaux. 

Le but de tous ces plans est de payer une partie des frais de santé de l’assuré. Il est important de comprendre le système de fonctionnement des mutuelles de santé afin de choisir la mutuelle la mieux adaptée à vos besoins de santé. 

N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’organisations telles que Libre Assurances, qui pourront vous aider et vous aider à trouver la meilleure relation mutuellement avantageuse.

Principe des mutuelles de santé

Sauf si le contrat d’entreprise stipule que la mutuelle de santé n’est pas obligatoire, depuis le 1er janvier 2016, le contrat est obligatoire pour tous les salariés du secteur privé. Il a pour objet de compléter le remboursement du régime général en payant tout ou partie des frais de l’usager moins certains frais non remboursés par l’assurance maladie (soit 1 euro). 

Ceci s’applique à certaines consultations liées à la maladie, aux soins, à la maternité et même aux accidents. La mutuelle médicale joue un rôle majeur lors de l’hospitalisation, car elle couvrira les surcoûts des différents médecins, chirurgiens, etc. En raison de la popularité du tiers payant, les personnes qui ont un numéro d’assurance médicale mutuelle n’ont pas besoin de souscrire une assurance médicale. Les dépenses, telles que le paiement des pharmacies-médicaments-dépenses, des tests sanguins et des tests de laboratoire et même des frais d’hospitalisation.

Les tarifs des mutuelles

Les prix de la coassurance varient en fonction de nombreux critères relatifs à vos données personnelles. Par conséquent, le prix de l’assurance maladie complémentaire sera déterminé en fonction des conditions suivantes : 

  • Votre âge – senior, jeune adulte, etc ….
  • Vos habitudes de santé – si vous tombez souvent malade, avez une maladie … 
  • Votre statut de famille – célibataire, marié, avoir des enfants … 
  • Où vous vivez 
  • Options incluses dans votre assurance maladie ou options que vous souhaitez ajouter 
  • Le taux de remboursement que vous choisissez 

Dans les zones urbaines, comme Paris, Lyon ou Bordeaux et d’autres grandes villes, de nombreux médecins ou praticiens utilisent ces frais supplémentaires. Par conséquent, il est important de vérifier si votre organisation de santé commune soutient cette pratique, sinon votre assurance peut en fait vous coûter plus cher.

Le tiers payant et le ticket modérateur

En fonction de vos intérêts communs, il est possible de bénéficier de paiements tiers. Ce dernier vous évite d’avoir à payer des frais à l’avance lorsque vous avez une consultation ou lorsque vous vous rendez à la pharmacie. 

Dans certains cas (comme lors du dépistage du cancer ou lors du conseil en contraception), cette opération est obligatoire. Les agences d’entraide sans tiers payant sont certes moins chères, mais elles ne permettent pas de mener correctement certaines consultations et traitements médicaux.

Concernant le ticket modérateur (TM) représente la différence entre le tarif de la convention (TC) et le remboursement des frais de sécurité sociale. Par conséquent, le billet de l’hôte représente les dépenses restantes du patient et les dépenses excédentaires. Vous pouvez choisir une communauté qui peut couvrir 100% de vous, afin que vous puissiez vous compenser pour le billet de l’hôte et divers frais selon votre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *