piano

Tout ce qu’il faut savoir pour apprendre à lire une partition de piano 

Passionné de musique, vous souhaitiez approfondir vos connaissances musicales pour pouvoir appréhender un instrument. Il faudra commencer par apprendre les notes de musique. Une épreuve ultime que les débutants ont parfois du mal à surmonter. Découvrez le mode d’emploi d’une partition de piano.

Dénicher une partition de musique en ligne

Que vous soyez musicien ou non, tout le monde peut apprendre à lire une partition. Grâce à l’avènement d’internet, celle-ci est disponible sur le web sous forme électronique. Sur certains sites dédiés, vous pouvez trouver une partition à imprimer pour votre cours d’initiation en tant qu’élève autodidacte. Bien sûr, il ne s’agit pas de solfège, car cela va au-delà de la lecture des notes et des rythmes sur la portée. Vous pouvez tout de même devenir un pianiste en apprenant les bases.

De quoi est composée une partition de piano ?

Comme sur toutes les partitions de musique, la partition de piano est composée d’une portée, des notes, des clés, des indications de mesure indiquant la structure du morceau, des altérations et des nuances. Nous allons voir respectivement tous ces éléments.

La portée

La portée correspond aux lignes d’écriture. C’est un ensemble de 5 lignes sur lesquelles les notes sont écrites sur les lignes ou sur les interlignes. La lecture va de bas en haut. Sur une partition de piano, la portée va généralement par paire dont la portée supérieure représente la main droite et la portée inférieure la main gauche. On peut retrouver une troisième portée dédiée au chant sur certaines partitions.

Les notes

Concernant les notes, chaque note a une valeur propre à elle. Celle-ci varie en fonction de sa forme : une ronde, une blanche, une noire, une croche ou une double croche. A l’inverse, les silences sont des notes pointées.

Les clés

Ce sont les symboles utilisés au début de chaque portée pour définir la position des notes sur la portée. Pour le piano, la partition utilise la clé de sol et la clé de fa. 

Comment apprendre le rythme ?

Dans l’apprentissage du rythme, il faut se référer au chiffrage de mesure qui correspond à la fraction positionnée juste derrière la clé.Si l’on distingue deux modes de rythme : binaire et tertiaire, le mode binaire est celui indiqué pour les musiciens néophytes. Grâce à cette indication, on peut comprendre le rythme imposé aux mesures qui suivent. Pour se faire, vous pouvez taper dans les mains pour suivre le rythme indiqué sur la partition.

Qu’en est-il de la tonalité et des nuances ?

Les altérations sont utilisées pour augmenter ou diminuer la tonalité d’une note d’un demi-ton. On les appelle le dièse et les bémols qui correspondent aux touches noires sur le clavier. Si le dièse consiste à monter d’un demi-ton, le bémol la diminue. Lorsqu’on a une exception, elle est désignée par un bécarre. Pour bien jouer, il faut nuancer la musique. Les nuances sont inscrites sur la partition de piano sous la dernière ligne de la portée. Elles sont représentées par des signes ou des lettres crescendo ou decrescendo.

Répéter souvent

La lecture des notes et le déchiffrage des partitions doivent se pratiquer régulièrement. Au fur et à mesure de vos répétitions, elle deviendra un automatisme. En maîtrisant les notes, vous pouvez apprendre à jouer des morceaux à partir d’un solfège. C’est d’ailleurs, le meilleur moyen d’apprendre à lire une partition de piano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *