test

7 erreurs courantes à éviter lors de votre test routier DMV

La préparation à l’examen du permis de conduire sur route est à la fois passionnante et intimidante. Vous pouvez vous rassurer en sachant que l’examen peut être repassé si vous ne le réussissez pas la première fois. Cependant, la plupart des futurs conducteurs enthousiastes veulent réussir du premier coup. Heureusement, il existe des moyens de vous préparer avant de prendre le volant le jour du test. Une partie importante de la préparation consiste à être conscient des erreurs les plus fréquentes. Vous pourrez ainsi éviter ces erreurs. Examinons quelques raisons courantes pour lesquelles les gens échouent à leur test de conduite :

Conduite trop lente lors du test

Oui, vous avez bien lu : conduire trop lentement peut vous faire échouer à votre examen routier. Nous sommes tous conscients des dangers de l’excès de vitesse, mais qu’en est-il de la conduite en dessous de la limite de vitesse ? Il s’avère qu’une conduite trop lente peut également être dangereuse, tant pour vous que pour les autres conducteurs sur la route. Alors, n’oubliez pas : conduire trop lentement ne fait pas de vous un conducteur particulièrement prudent ; cela fait de vous un conducteur potentiellement dangereux.

Ne pas être attentif aux conditions routières

Nous savons donc que conduire trop vite ou trop lentement peut entraîner l’échec d’un test sur route, mais qu’en est-il de la limitation de vitesse ? Bien sûr, la plupart du temps, le respect de la limite de vitesse est une bonne idée. Mais il existe certains scénarios où la vitesse limite n’est pas sûre. C’est le cas, par exemple, lorsque la circulation est intense ou lorsque les routes sont glissantes à cause de la pluie ou de la neige. Alors, faites preuve de discernement. Si vous ne vous sentez pas en sécurité en conduisant à la limite de vitesse, faites confiance à votre instinct. Prouvez à votre examinateur que vous êtes attentif aux conditions de la route.

Oublier ses rétroviseurs

N’oubliez pas : votre rétroviseur et vos rétroviseurs latéraux sont là pour une raison. Négliger de les vérifier lorsque vous faites marche arrière ou changez de voie peut être une erreur dangereuse. Mais n’oubliez pas non plus de les vérifier périodiquement pendant la conduite, en particulier lors de votre test sur route. Même si vous ne changez pas de voie, le fait de savoir où se trouvent les autres voitures par rapport à vous est une sage technique de conduite défensive.

Freinage agressif

Sauf en cas de situation d’urgence où vous devez vous arrêter de façon inattendue, le freinage doit être progressif. Lorsque vous ralentissez ou vous arrêtez complètement, commencez par décélérer, puis appliquez doucement les freins.

Fusionner les erreurs

La fusion avec les autoroutes peut être une expérience éprouvante pour les nouveaux conducteurs. Vous ne rencontrerez peut-être pas ce scénario lors de votre test sur route, mais il est important de vous préparer au cas où vous le feriez. N’oubliez pas : l’objectif de la fusion est de pénétrer sur l’autoroute en toute sécurité et à une vitesse appropriée. Une erreur courante – et qui pourrait entraîner l’échec de l’examen routier – est de s’arrêter au bout de la bretelle.

Erreurs aux intersections

Une autre erreur courante des conducteurs novices est de changer de voie en passant par un carrefour. Peu importe si vous devez tourner immédiatement après l’intersection ; il n’y a jamais de raison acceptable de changer de voie au milieu d’une intersection. Si vous ne pouvez pas changer de voie en toute sécurité après avoir franchi l’intersection, il est préférable de passer le virage nécessaire puis de faire demi-tour le cas échéant ou de choisir un autre itinéraire pour arriver à destination. Vous pouvez faire les quiz de sécurité routière afin d’évaluer vos connaissances.

Être trop distrait

Bien que ce soit l’un des problèmes les plus courants sur les routes aujourd’hui – et l’une des principales causes d’accidents, y compris mortels – les gens font encore l’erreur de conduire en étant distraits chaque jour. Bien que cela devrait aller de soi lors d’un test routier, veillez à éviter de parler sur votre téléphone portable, d’envoyer des SMS ou de feuilleter des stations de radio au volant. Vous devez vous concentrer uniquement sur la tâche à accomplir : démontrer à votre examinateur que vous êtes un conducteur compétent, capable et sûr.

Apprendre à conduire est une étape importante et passionnante ! Préparez-vous et vous serez sur la route en un rien de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *