pépinière d'entreprises

La pépinière d’entreprises : une structure d’accompagnement pour les entrepreneurs

Les structures d’accompagnement pour les nouvelles entreprises sont pléthores en France. Un phénomène qui s’explique notamment par l’ambition du gouvernement à faire de l’Hexagone un pays pour startups. Ainsi, aux côtés des hôtels et centres d’affaires, on retrouve désormais les pépinières. Celles-ci accueillent principalement les activités en phase de lancement. En plus des mécanismes d’assistance, les pépinières d’entreprises proposent aussi à ses membres des locaux professionnels ainsi que des espaces coworking.

La pépinière d’entreprises : aperçu sur ses principaux atouts

Les pépinières d’entreprise figurent parmi les moyens les plus efficaces pour une startup de se faire accompagner dans la concrétisation de son projet entrepreneurial. Il s’agit d’une structure d’accompagnement pour les autoentrepreneurs. Sa première mission consiste à offrir des locaux professionnels à un prix relativement bas par rapport à celui appliqué sur le marché. Ainsi, durant son intégration, chaque « pépin » a droit à un loyer accessible et pourra accéder à un espace de travail individuel ainsi qu’une salle de réunion. La mise en place de ce lieu est particulièrement bénéfique lorsque le professionnel prévoit de créer une équipe ou accueillir un client. Par ailleurs, le tarif d’adhésion inclus aussi l’accès aux services communs. Autrement dit, la pépinière met à disposition de ses membres du matériel bureautique et une cafétéria. Selon l’enseigne, l’établissement peut également contenir des salles de repos.

Enfin, l’intérêt d’intégrer ce type de structure va bien au-delà des avantages matériels. En effet, afin d’accompagner au mieux les porteurs de projet, elle offre des prestations de conseils et d’assistance. Ainsi, chaque entrepreneur aura droit à un mentor ou un coach qui l’assistera dans le lancement de son activité. La plupart des pépinières disposent aussi d’un espace coworking. Cela favorise les échanges et les partages d’expérience entre des acteurs de différents horizons. Par ailleurs, lieu d’interaction par excellence, les professionnels pourront également y étoffer leur carnet d’adresses.

Tout ce qu’il faut savoir avant d’intégrer une pépinière d’entreprises

Aujourd’hui, les pépinières d’entreprises sont pléthores en France. Les premières structures ont vu le jour dans les grandes métropoles, comme Paris, Toulouse ou Lyon. En effet, les enseignes choisissent les milieux où se concentrent les jeunes talents. Mais peu à peu, avec la sensibilisation pour l’entrepreneuriat, les établissements se multiplient et s’installent aux quatre coins du pays. Les autoentrepreneurs qui résident dans l’ouest de la France peuvent d’ailleurs travailler dans un coworking à Savenay.

Mais avant d’intégrer une pépinière, il convient d’abord de bien s’informer sur les conditions imposées sur les lieux, notamment sur le loyer. En effet, en fonction de sa localisation, chaque enseigne fixe ses propres tarifs. Ceci étant, pour minimiser les charges des jeunes créateurs, le loyer est largement accessible. Il est cependant à noter qu’au cours des trois années où l’entrepreneur sera membre dans la structure, le prix de la location de bureau haussera. Ceci est fait pour le préparer à la réalité du marché. Le positionnement de la pépinière constitue aussi un autre point à vérifier. Si la plupart d’entre elles sont généralistes, certaines enseignes se spécialisent dans un secteur particulier. On retrouve désormais celles qui accueillent essentiellement des projets portant sur l’écologie, l’agriculture ou encore les NTIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *