L’évolution des dessins de mode dans le temps

Les croquis, illustrations, et divers dessins de mode sont tous des appellations relatives à l’univers de la mode et aux coup de crayons nécessaire pour perdurer dans le milieu. Mais quelle est la différence entre ces noms, et quels rôles jouent-ils dans le monde de la haute couture ?

Illustration ou croquis ?

Le croquis est une esquisse généralement simplifiée, des fois même déformée.  Il n’y a pas de règles pour réaliser un croquis. C’est un processus personnel et subjectif. Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel du dessin, car chaque designer développe sa propre technique. Le croquis permet de mettre sur papier une envie de création, une vision, avec comme but de la réaliser et de la concrétiser.

L’illustration de mode est apparue, dans un premier temps, dans les magazines de mode au 20ème siècle. Le précurseur de cette pratique est le couturier Paul Poiret, qui en 1908 a demandé à Paul Iribe, un illustrateur, de dessiner son catalogue : “Les Robes de Paul Poiret”. Le succès fut immédiat, et ses illustrations sont devenus une base pour l’univers des illustrations de mode. Grâce à lui les illustrations de mode sont considérées aujourd’hui comme des œuvres d’art.

Ainsi jusqu’à la fin des années 30, l’ensemble des couvertures de magazines, étaient des illustrations : des vrais œuvres d’art. Les plus célèbres sont les couvertures du magazine Vogue.

La mort en 1963 de l’illustrateur de renom René Bouché, célèbre pour son travail pour Vogue, a annoncé la fin de l’ère classique des illustrations de mode.  Cet évènement coïncidait avec l’essor de la photographie, moins chère et plus moderne que le dessin, elle va remplacer les illustrations dans les magazines.

Les légendes

Plusieurs dessins ont marqué l’histoire de la mode et de la haute couture. Elles ont transcendé ces sphères et sont rentrées aussi dans la société de manière plus globale. Nous en avons retenu quelques uns :

  • Le dessins d’Edith Head’s pour Audrey Hepburn dans Breakfast At Tiffany’s.
  • La fameuse robe blanche de William Travilla dessinée pour Marilyn Monroe dans The Seven Year Itch en 1955
  • La robe de mariée de princesse Diana par David et Elizabeth Emanualsketch en 1981. 
  • Yves Saint Laurent pour Catherine Deneuve dans Belle De Jour en 1967

On reconnaît un créateur par ses croquis. Yves Saint Laurent était un grand dessinateur en plus d’être un styliste de génie. C’est à Marrakech dans sa villa Majorelle qu’il se réfugiait deux fois par an pour dessiner ses collections.

La silhouette dans le dessin de mode est cruciale. Chaque créateur a sa signature : John Galliano est connu pour ses collages, Sonia Rykiel par ses feutres colorés, et les croquis de mode de Karl Lagerfeld sont facilement reconnaissables. Les croquis de mode de Christian Lacroix sont aussireconnaissables : de par leur silhouette, leurs couleurs vives et leurs motifs voyants.

 Karl Lagerfeld pour Chanel aime tellement dessiner des croquis de mode haute couture qu’il a créé une palette de crayons : « KARLBOX », pour Faber-Castell, marque qu’il a toujours utilisé pour ses croquis de mode homme/femme, ou ses dessins de mode.

La digitalisation de la mode : Le retour des croquis et des illustrations sur les réseaux sociaux :

Aujourd’hui, alors même qu’on pensait que le temps des illustrations de mode était révolu, ils reviennent sur le devant de la scène grâce aux réseaux sociaux. Ces dernières années, nous avons remarqué le succès des illustrations de mode sur Instagram, c’est un moyen pour les jeunes illustrateurs ou designers d’être visible et de partager leur art de manière universelle. Au lieu de les cacher dans un portfolio chez soi, ils ont l’opportunité de les publier là où on peut les admirer. Des sites comme www.youandmode.com permettent de publier ses croquis et avoir les avis de ses confrères designers. 

 C’est aussi une opportunité pour les débutants d’apprendre comment faire des croquis de mode, car apprendre à dessiner des vêtements de mode est désormais accessible à plus de monde et cela est aussi gratuit: grâce à des logiciels de croquis de mode gratuit, à des tutoriels sur YouTube, ou tout simplement en observant les croquis de mode sur Instagram grâce à des comptes spécialisés.

Auteur : Salma Chabani

One thought on “L’évolution des dessins de mode dans le temps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *