dégât des eaux

Plomberie : comment bien gérer un dégât des eaux ?

Il n’y a rien de plus désagréable que d’être confronté à un dégât des eaux. Les flaques d’eau, les traces d’humidité et les mauvaises odeurs qui s’installent dans votre maison. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas céder à la panique ! pensez plutôt à réagir vite pour stopper l’écoulement de l’eau, déterminer son origine et procéder par la suite à sa réparation. Par d’où commencer ? quelles sont les démarches à effectuer ? vous retrouvez ce qu’il faut savoir dans cet article !

Dégât des eaux : comment réagir face à ce sinistre ?

Un dégât des eaux peut survenir chez vous suite à une machine à laver qui déborde, un robinet laissé ouvert, un système de plomberie défectueux, de fortes pluies, ou encore une gouttière bouchée. Ces incidents sont très fréquents et peuvent entrainer une inondation ainsi que d’importants dégât dans votre logement.

Stopper l’écoulement de l’eau

C’est la première chose à faire. Allez vite couper l’alimentation en eau générale pour arrêter la fuite et limiter l’étendue des dégâts. Toutefois si la fuite vient du logement de votre voisin du dessus, prévenez-le rapidement afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires.

Une fois stoppée, essayez de localiser la source de l’écoulement de l’eau. Si vous ne parvenez pas à le faire, appelez sans tarder un professionnel pour la détection de fuite Paris.

Prévenir le syndic et le propriétaire du logement

Si vous vivez dans un immeuble, prévenez immédiatement votre syndic, le propriétaire de l’appartement si vous êtes locataire, le gardien ou le concierge de l’immeuble. Cette étape est très importante, notamment lorsque la fuite vient du logement de l’un de vos voisins.

Informer l’assurance habitation

En ce qui concerne la déclaration du sinistre, vous disposez un délai de cinq jours dont lesquels vous devrez informer votre assurance habitation. Vous pouvez le faire par téléphone, par lettre recommandé ou en vous dirigeant directement à votre agence. N’hésitez pas à vérifier les clauses de votre contrat d’assurance habitation pour savoir si votre sinistre peut être couvert et si vous avez le droit à une indemnisation.

Contacter un plombier qualifié

Après avoir déclaré le dégât des eaux auprès de votre assureur, il est le temps de faire appel à un plombier compétent pour détecter et réparer l’origine de votre fuite d’eau, même si celle-ci est minime. Si vous n’avez pas les coordonnées d’un bon plombier, demandez à votre assurance qui pourra vous recommander un artisan agréé et faisant partie de son réseau.

Prendre en photo les pièces endommagées

Ne procédez à aucune réparation avant le passage de l’expert mandaté par votre assureur. Pensez plutôt à prendre des photos des biens endommagés par le dégât des eaux et conserver tous les meubles abimés. N’hésitez pas à faire montrer des photos de l’état antérieur de votre appartement pour les comparer avec les captures récentes.

Ajoutez à votre dossier de déclaration du sinistre toutes les factures du mobilier d’électroménager, d’objets décoratifs, des rideaux et de revêtement de sol abimé par le dégât des eaux. Faites une liste exhaustive contenant tous les dommages constatés.

Remplir un constat amiable

Si le dégât des eaux est localisé chez votre voisin ou chez vous, vous devrez compléter et signer un constat amiable. Ce document doit indiquer le nom et l’adresse du syndic, la cause du sinistre, les coordonnées des compagnies d’assurance respectives, le nom et adresse du syndic, les noms des victimes du sinistre. Soyez précis dans la description de l’origine de la fuite d’eau.

Le constat amiable est une attestation indispensable qui permet d’être remboursé ou couvert par les assureurs, notamment pour les travaux de rénovation à réaliser. Chaque partie doit adresser un exemplaire du constat à son assurance habitation afin de faciliter les procédure d’indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *