Tout ce qu’il faut savoir sur le stockage de carburant

L’entreposage d’essence et du gazole constitue souvent une problématique majeure pour les fournisseurs. Pour cause, ce carburant peut vite se dégrader s’il n’est pas conservé dans les meilleures conditions. Il est donc important de connaître les prérequis concernant le stockage de ces produits. Le point !

Zoom sur les règles à respecter

Une mauvaise conservation du carburant peut entraîner l’altération de sa qualité. Si ce produit est entreposé dans un récipient non étanche, il se disperse et s’évapore. En effet, il s’agit des liquides volatils qui émettent en continu des vapeurs. Ces dernières peuvent s’échapper si le dispositif de fermeture de l’équipement n’est pas impeccable. En plus d’être néfastes pour la santé des humains, elles peuvent aussi représenter un risque d’explosion ou d’incendie, surtout au contact d’une flamme. De plus, lorsque le carburant est stocké dans un contenant non étanche, il peut s’oxyder lors du contact avec l’air extérieur. De ce fait, des gommes ou des particules de polymérisation peuvent se former. À noter que l’usage d’un carburant de mauvaise qualité peut endommager les moteurs.

Il faudra alors conserver les produits dans le respect d’un certain nombre de règles. De prime abord, il faut choisir un récipient approprié et des tuyauteries aériennes adaptées à cet usage. Puis, le contenant doit être installé sur une surface plane ayant un abri contre l’humidité et la lumière. Pour un entreposage en extérieur, il est judicieux de respecter une certaine distance de sécurité entre l’habitation et la paroi de la cuve. Par ailleurs, si le stockage de carburant se fait en intérieur, il convient de bien protéger le récipient contre les éventuels chocs. Dans tous les cas, il est essentiel pour tous les professionnels du secteur de se munir d’équipement de première intervention pour le feu.

Quelles sont les solutions possibles pour stocker les carburants ?

Pour garantir l’entreposage du carburant dans des conditions optimales, il existe plusieurs types de réservoirs à stocker. Parmi eux, on retrouve la cuve carburant.Cette dernière est la plus plébiscitée par les entreprises en raison de son volume. Recouvert d’un revêtement spécifique, ce type de récipient assure une excellente protection de son contenu contre les chocs et les aléas climatiques. À la différence de la version enterrée, celui-là est placé en surface. Ce qui permet de faciliter le contrôle qualité des hydrocarbures. De surcroît, les fuites sont rapidement détectées. Toutefois, il est recommandé d’utiliser un bac de rétention ayant la même capacité que le réservoir principal afin de prévenir le risque de perte.

Les cuves enterrées sont les plus adaptées à la conservation des fiouls lourds. Étant enfouis sous terre, ces équipements ne demandent pas beaucoup de place. De plus, ils offrent une protection optimale contre les explosions et les incendies. Concernant la capacité, citerne plus faible ou récipient volumineux, le choix dépend bien évidemment de la quantité à stocker. Pour la matière de fabrication, les plus utilisées sont le métal et le plastique. Le PETG, le PVC, le polypropylène ou encore le PEHD sont plus connus pour leur résistance et leur durabilité. Les cuves métalliques offrent, quant à elles, une meilleure protection contre l’évaporation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *