prêt personnel

Guide pour obtenir facilement un prêt personnel

Le prêt personnel est une formule de crédit permettant de financer tout type de projet. Toutefois, il y a un certain nombre de formalités à suivre si on veut obtenir ce crédit. Voici un guide pratique pour décrocher facilement un prêt personnel.

Bien gérer son argent

Les établissements bancaires se méfient généralement des emprunteurs qui se retrouvent souvent à découvert ou qui ne parviennent pas à boucler leur fin de mois. Cela montre à l’organisme prêteur que ces gens ont du mal à gérer leur argent. De ce fait, ils risquent d’avoir des problèmes lors du remboursement comme les retards de paiement ou encore les impayés qui coûteront très chers à l’organisme prêteur. Par conséquent, il est judicieux d’avoir une bonne gestion de son argent durant plusieurs mois avant d’effectuer sa demande auprès de sa banque. Bien utiliser son porte-monnaie veut dire ne pas être à découvert bancaire en évitant de recourir souvent à des crédits à la consommation.

L’emprunteur doit aussi montrer à sa banque qu’il sait épargner. Il faut savoir que certains organismes financiers privilégient l’emprunteur ayant des revenus faibles, mais dispose d’une capacité d’épargne. Par contre, ils ne considèrent pas les emprunteurs ayant des revenus importants, mais qui sont à découvert.

Avoir un apport personnel suffisant et surveiller sa capacité d’endettement

Pour obtenir facilement un prêt personnel, il vaut mieux équilibrer les propres fonds et les fonds qu’on souhaite emprunter. Il faut savoir que l’absence de fonds de départ constitue un obstacle pour l’obtention du prêt. Il convient aussi de noter que l’apport minimum est de 10% du montant emprunté. Par contre, certains établissements bancaires exigent entre 20% et 30%.

Dans le cadre d’un crédit immobilier, l’organisme prêteur estime que l’apport doit couvrir au moins les frais de garantie, de notaire, de dossier et d’agence immobilière. En outre, l’organisme financier évalue le patrimoine personnel de l’emprunteur et son reste à vivre après le versement de l’apport. Si l’emprunteur dispose de moyens trop faibles, l’organisme prêteur pourrait refuser sa demande. Pour cela, il vaut mieux faire une simulation rapide pour éviter de mauvaises surprises. En outre, l’emprunteur doit surveiller sa capacité d’endettement. En règle générale, le montant de l’emprunt doit être inférieur au tiers des revenus nets.

Les autres conseils à retenir

Les établissements bancaires considèrent également d’autres paramètres avant d’accorder un prêt personnel. Parmi ces critères figure le contrat de travail de l’emprunteur. Pour obtenir cette formule de crédit, il faut qu’on soit en CDI. Par contre, les salariés en CDD ou par intérim ne sont pas souvent acceptés. L’âge de l’emprunteur figure aussi parmi les points à considérer. Il convient de noter qu’en dessous de 25 ans, il est souvent difficile d’obtenir un crédit.

De plus, la situation s’avère être compliquée jusqu’à l’âge de 30 ans. Par ailleurs, l’emprunteur doit présenter à la banque un dossier complet et solide afin de décrocher facilement un prêt personnel. Ce document comprend généralement 3 avis d’imposition, 3 derniers bulletins de salaire et 3 derniers relevés de compte bancaire. De plus, il inclut le justificatif d’identité et le justificatif des sources de revenus supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *